Dassetto Felice

Sociologue - Anthropologue, Professeur émérite UCL, Membre de l'Academie Royale de Belgique

 Dans cette section on trouvera une partie de mes textes (autres que ceux du blog) qui ont été publiés sous des formes diverses  en tant qu'ouvrages, ou comme articles dans des revues scientifiques ou dans des chapitres d'ouvrages, ou  dans des périodiques généralistes ou dans la presse. Ces textes sont classés selon les mêmes thématiques que celles utilisées pour le blog.

Je vous remercie.

Les sociétés en changement

Un regard sur le monde contemporain et ses transformations entre analyse, critique et clin d’oeil.  [d1] 

Les convictions et les religions

Les convictions font partie des changements contemporains. Elles sont à la recherche d’une nouvelle manière d’exister. En Belgique, on utilise depuis quelques années le terme « convictions » pour désigner à la fois des religions et des adhésions philosophiques, agnostiques ou athées.  Cet usage est déjà le signe d’un changement. Parmi les convictions, l’islam m’intéresse en particulier. J’en fait une entrée particulière.

Les islams et les mondes musulmans

Une effervescence entre quotidien et tragique en quête d’une articulation aux mondes contemporains.

La Belgique

La Belgique est un laboratoire pour penser un Etat qui  semble ne pas se vouloir comme « nation », sans bien savoir ce qu’il veut être. Bien que n’ayant toujours pas la nationalité belge (car je suis né dans une république et je serais mal à l’aise comme citoyen d’un royaume), je trouve ce pays fascinant, car révélateur des possibilités et des lourdeurs, des capacités de penser mais également des impasses. Un vrai  bouillon de culture pour un sociologue.

L'Europe

Comme beaucoup de citoyens, la machine européenne me dépasse. Peut-on tenter d’analyser la réalité européenne comme fait sociologique et anthropologique (et pas seulement sous l’angle des politiques et des gestions techniques) ?

 La sociologie et l'anthropologie

Il m’arrive parfois d’écrire sur les disciplines à propos desquelles j’ai quelques compétences. Je pense qu’elles devraient occuper une place plus importante dans la pensée sur le monde contemporain. Il me semble qu’on fait trop confiance à une certaine pensée économique -qui a réussi à s’imposer comme « la » pensée

Divers et autres