Dassetto Felice

Sociologue - Anthropologue, Professeur émérite UCL, Membre de l'Academie Royale de Belgique

Envie de rester au courant des derniers articles ?

Abonnez vous au flux Rss

Les attentats du 13 novembre  à Paris.

Esquisse d’une sociologie d’un acte jihadiste à finalité terroriste de grande ampleur([i]).

Felice Dassetto

9 janvier 2016

 

Ce texte entend éclairer des aspects sociologiques qui émergent à partir d'une analyse de l'entreprise jihadiste à finalité terroriste du 13 novembre 2015 à Paris. Ce n'est donc pas avant tout une analyse du modus opérandi (tâche de l'enquête judiciaire et policiaire). Il s'agit d'une ébauche d'étude des fonctionnements sociologiques propres à cette entreprise et à son contexte, conduisant l'analyse à partir des acteurs, sociologiquement situés et de leur agir. Qui sont-ils en tant qu'acteurs sociaux? Comment agissent-ils en tant que collectif? Quel contexte rend possible quelle action?

Lire la suite...

2015 : année de questions et de zones d’ombre

Felice Dassetto

Noël et Solstice d’hiver 2015

Chacun d’entre nous fait le bilan du temps qui passe à partir de ses sensibilités et de son vécu, de l’attention qu’il a portée à l’un ou l’autre événement en fonction de ses propres attentes. Mon bilan de cette année est, plus que jamais, celui des questions qui n’ont pas toutes les réponses, ou plus exactement, des questions dont on verrait théoriquement des réponses possibles et des voies d’issues, mais dont les voies d’issues semblent actuellement bouchées, impensables. Ce qui pose des questions au sujet de la construction des évidences, des pesanteurs sociales et des logiques de domination.

Je rentiendrai quatre zones d'ombre de cette année. Les faits sombres des attentats du début et de fin d'année et ce qu'ils impliquent comme zone d'ombre qui plane sur l'ensemble du monde musulman. Je poursuivrai avec les zones d'ombre du développement de la mondialisation conteporaine qui nous engage tous dans une course folle, alimentée de promesses ou d'illusions d'avenir économique, technologique, culturel. Je poursuivrai en m'interrogeant brièvement  à propos des vagues migratoires contemporaines. Et enfin, l'actualité et l'engouement contemporain m'amène à m'interroger au sujet de Star wars: une zone d'ombre de propagation d'un certain type de culture. Et pour finir je dirai juste un mot de saison à propos de toute ma perplexité concernant les Plaisirs d'hiver bruxellois.

Lire la suite...

Immigrations et réfugiés politiques : à la recherche d’un cap 

Felice Dassetto

14.09.2015

Les urgences d’action au sujet des nouvelles migrations et des réfugiés politiques a secoué tout le monde et a sorti enfin le gouvernement de sa torpeur. L’émotion se fait sentir et c’est bien ainsi si cela sert à secouer les choses. Toutefois, il ne faut pas en rester à l’émotionnel pour bâtir une action collective. Il ne faut pas non plus en rester à la cacophonie, au brouhaha et à la courte vue. Et encore moins à la critique politique de bas étage. La question est difficile et personnes ne dispose de « la » bonne solution. Il n’y a que des solutions les moins mauvaises possibles.

Lire la suite...

2050 : Avenir en catastrophe ?

À propos d’une exposition aux Musées des Beaux arts de Bruxelles et des thèses de Jacques Attali.

Felice Dassetto

10 octobre 2015

 

Les Musées royaux des Beaux-arts de Bruxelles ont organisé une exposition étonnante : « 2050 : Une brève histoire de l’avenir », qui sera visible jusqu’au 24 janvier 2016.

Cette exposition a comme point de départ et comme fil conducteur le livre de Jacques Attali, Une brève histoire de l’avenir (publié en 2006 chez Fayard et réédité en poche) et a été lancée à grand renfort de communication relayée par les médias. Ce livre est une synthèse de thématiques développées dans les ouvrages précédents.

À l’époque de sa première publication, le livre avait déjà suscité des débats.

Lire la suite...

Les régulations alimentaires dans quelques cultures et civilisations… et dans la société contemporaine sécularisée

Felice Dassetto

Août 2015

L’importance des habitudes alimentaires dans les cultures et dans les civilisations n’est pas à démontrer d’autant plus que l’alimentation nourrit non seulement les corps, mais également les identités et contribue à construire des sociabilités. C’est la raison pour laquelle souvent les religions et les philosophies s’en mêlent. Faisons rapidement le tour de quelques attitudes alimentaires dans des civilisations en se concentrant sur les enseignements doctrinaux des religions et des philosophies. Bien entendu, il ne faut pas oublier que les pratiques ne correspondent souvent pas aux doctrines : cela dépend de la capacité d’emprise des doctrines au sein des populations.

Lire la suite...